Élément décoratif

Tessi#Insights

Le blog de la transformation digitale des processus d’entreprises
Le blog de la transformation digitale des processus d’entreprises
3 min

Gestion des flux sortants : Socram Banque adopte la solution Tessi Post

Depuis plus de dix ans, Tessi accompagne la société de services bancaires à chaque étape d’évolution de ses besoins. Un partenariat qui a été initié pour l’édition et la mise sous pli des courriers papier, avant de déployer la solution Tessi Post pour gérer les flux digitaux en multicanal.

socram banque
Virginie Champaud, Responsable Solution éditique chez Socram Banque

En 1968, des mutuelles d’assurance ont créé Socram pour proposer des solutions de crédit à leurs sociétaires. 40 ans plus tard, la société a obtenu l’agrément d’établissement bancaire, permettant à ses partenaires d’étendre leur offre aux comptes à vue et à l’épargne bancaire. « Historiquement, la gestion de l’édition et de la mise sous pli des courriers était effectuée en interne et par les centres éditiques des mutuelles, indique Virginie Champaud, responsable du bloc Solution éditique et traitement de masse. Notre réflexion visant à devenir une banque a mis en lumière des contraintes nouvelles, en termes de volume de courriers et de cadre règlementaire, qui nous ont poussé à externaliser l’éditique. Tessi a été retenu dans le cadre de cet appel d’offres. »

Une plus-value en termes d’efficacité et de rapidité

En 2008, le partenariat débute avec les flux de courrier prêts à imprimer, Tessi gérant essentiellement l’édition et la mise sous pli. Une certaine complexité est à prendre en compte, notamment liée aux papiers à en-tête, propres à chaque mutuelle, mais aussi au respect de la convention de services et des délais d’envoi à J+1. Six ans plus tard, un projet de communication annuelle sur l’activité crédit offre l’opportunité d’aller plus loin, les courriers devant être adressés par voie postale ou par email.  « Nous avons échangé avec les équipes de Tessi pour identifier la solution adaptée à ce besoin, à savoir Tessi Post, précise Virginie Champaud. Les échanges de flux de données ont été mis en œuvre, Tessi prenant en charge la génération, l’édition et l’envoi à partir des maquettes que nous leur avons fournies et de règles de gestion détaillées. »

Ce premier besoin d’envoi de masse multicanal a concerné 350 000 communications par an. L’enjeu était alors de diversifier les supports pour s’assurer que le client final reçoit bien la communication ; en cas d’adresse email erronée, l’envoi postal prenait le relais. « Cette approche a été retenue pour d’autres projets au fil du temps, nécessitant des communications de masse multi-flux. Aujourd’hui Tessi Post gère entre 12 et 15 000 communications par mois. » Dans le cadre de cette prestation, Socram Banque et Tessi ont opté pour de l’édition couleur, permettant ainsi de s’affranchir de la gestion des stocks de papier. Autres bénéfices : « Le service a gagné en efficacité et rapidité, et Tessi Post nous permet aussi de répondre à l’obligation de traçabilité des étapes de production, de diffusion et de réception des communications ».

Vers une production de masse

Depuis 2014, la solution a démontré sa pertinence mais jusqu’à récemment ne couvrait pas l’ensemble des besoins. Comme Virginie Champaud le confirme, « il restait les flux initiaux, prêts à être imprimés, qui nécessitaient une mise sous pli manuelle et présentaient un risque d’inversion papier-enveloppe. Une réflexion a donc été menée pour sécuriser ce volet. » Depuis deux ans est engagé un vaste chantier de reprise des anciens flux, sur la base d’une nouvelle structure aux multiples avantages : « Nous avons pu massifier notre production, supprimer les risques liés à la manipulation papier, opter pour des enveloppes banalisées, et réduire largement les coûts – avec le passage à l’affranchissement au nombre et l’absence de stock papier à gérer. » Par ailleurs les flyers qui accompagnent certaines communications ont été dématérialisés, pour être intégrés dans le système d’édition.

Aujourd’hui l’ensemble des flux de données reposent sur un tronc commun, complété par un tronc spécifique aux différentes typologies de communications – actuellement une quarantaine, avec une vingtaine de plus à venir. Pour Socram Banque, Tessi Post est devenue la solution unique pour l’ensemble de l’éditique. « L’impact auprès de nos mutuelles partenaires (ou distributeurs) est positif. Nous avons amélioré la qualité de service, tout en gagnant du temps pour se focaliser sur notre cœur de métier », précise Virginie Champaud avant d’évoquer, pour 2021, un projet d’externalisation de la gestion des recommandés papier.


Vous souhaitez repenser la gestion de vos flux sortants ?
Dans ce numéro

Gestion multicanal des flux sortants : levier de productivité pour l’entreprise

 
Chronophage, coûteuse, faillible… la filière papier, bien qu’ayant encore de beaux jours devant elle, n’est plus l’unique solution face à la diversité des canaux de communication. Tessi POST les exploite pleinement pour accompagner les organisations dans leur transformation digitale et l’amélioration de leur relation client.
 
La digitalisation des flux sortants est en marche, et la crise sanitaire n’a fait qu’accélérer cette tendance déjà bien installée. Mais le tout numérique présente aussi des limites, incitant à opter pour une approche mixte dans les interactions entre les entreprises et leurs clients.
 
Depuis plus de dix ans, Tessi accompagne la société de services bancaires à chaque étape d’évolution de ses besoins. Un partenariat qui a été initié pour l’édition et la mise sous pli des courriers papier, avant de déployer la solution Tessi Post pour gérer les flux digitaux en multicanal.