Élément décoratif

Tessi#Insights

Le blog de la transformation digitale des processus d’entreprises
Le blog de la transformation digitale des processus d’entreprises
3 min

Tessi CHEQ’CORNER, un kiosque innovant pour un traitement plus simple et performant

Avec Tessi CHEQ’CORNER , Tessi met à profit son expertise du traitement des flux de paiement pour innover, au bénéfice des établissements bancaires comme des usagers. Supprimant tout risque d’erreur de traitement, plus rapide et fluide, ce nouvel automate innovant a l’avantage de proposer une fonction de dépôt de chèques en libre-service. Celui-ci peut être installé aussi bien en agence bancaire, que dans un espace dédié situé en dehors des établissements bancaires, avec la possibilité de mutualiser le service entre plusieurs banques, tout particulièrement dans les zones rurales.

tessi cheq'corner

Parmi ses multiples conséquences, la pandémie aura notamment eu pour effet de transformer nos habitudes de paiement, avec en particulier l’essor du « sans contact ». Autre tendance notable : une baisse de 20% de l’utilisation du chèque en 2020, soit l’accélération d’un mouvement constaté déjà en France depuis une quinzaine d’années. Alors que 5 milliards de chèques étaient émis par an au début des années 2000, le chiffre est tombé à 1,2 milliard aujourd’hui. « S’il est voué à disparaître depuis la fin du siècle dernier, nous en restons les plus gros consommateurs européens », nuance Marc Loertscher, directeur commercial de Tessi, qui rappelle les atouts du chèque : « un moyen de paiement simple à utiliser et accessible à tous, offrant des délais de traitement rapides ».

Tessi dispose d’un savoir-faire historique en la matière, qui trouve ses origines dans la prise en charge du post-marquage du chèque, avant d’autres missions déléguées par les établissements, comme les opérations de tri et de réconciliation bancaire. « Au fil des années, Tessi a développé des solutions de massification des flux et de mutualisation des moyens de tri, que nous cherchons en permanence à optimiser, précise Marc Loertscher. Aujourd’hui nos équipes continuent à innover sur le front office, en proposant des solutions de capture à la source de plus en plus automatisées ; sur le middle office, en industrialisant les processus de traitement et en contribuant à la fiabilisation des flux ; et le back office, en proposant des solutions et des plateformes de traitement des opérations interbancaires. »

Un nouvel automate « IoT » indépendant du SI de la Banque

Présenté sous forme de borne, Tessi CHEQ’CORNER, vise spécifiquement le front office avec un nouveau moyen de dépôt automatisé des chèques, pour gagner en simplicité et en fluidité. Jusqu’à présent, les établissements s’appuient sur des scanners que les opérateurs utilisent pour capturer l’image du chèque et lire les pistes magnétiques. L’opération permet de générer des flux de fichiers de crédits, envoyés ensuite vers l’organisme en charge des échanges interbancaires. « L’un des intérêts du scanner est de sécuriser les flux, indique Marc Loertscher. Si elles apprécient cette solution, les banques veulent aujourd’hui privilégier leur cœur de métier, et donc ne plus s’occuper de tâches administratives sans réelle valeur ajoutée. »

L’objectif de Tessi CHEQ’CORNER est de permettre la prise en charge directe par le client, de sa transaction de dépôt, en lui offrant des moyens d’identification et de suivi classiques comme la Carte bancaire ou la saisie des coordonnées bancaires, mais également en lui proposant une application d’identification dédiée sur smartphone, véritable outil d’historisation détaillée de ses dépôts (image, données et statut).

La solution Tessi CHEQ’CORNER intègre la fonction de contrôle automatique des mentions obligatoires, donnant ainsi la possibilité de vérifier si le document est conforme ou non avant le crédit en compte. En cas de non-conformité les règles de gestion de la banque sont appliquées et les images des chèques non conformes sont mises à disposition des agences concernées pour vérification et information client. « Tessi CHEQ’CORNER a l’avantage de la fiabilité, mais aussi de la rapidité, ajoute le directeur commercial de Tessi. Dès H+1 ou H+2, les flux sont transmis au système d’information de la banque. » Que devient alors le chèque physique ? Placé dans le kiosque de Tessi CHEQ’CORNER, qui peut en stocker jusqu’à un millier, il est récupéré quotidiennement pour opérer la réconciliation des versions numérique et papier, en back office, pour s’assurer de l’absence d’erreur et extraire les chèques circulants (e.g. chèques dont le montant est supérieur à 10 000 €).

L’amélioration de l’expérience client en ligne de mire

Si les bénéfices sont clairs pour les établissements bancaires, les usagers ne sont pas en reste. Pour Marc Loertscher, « la solution contribue à une meilleure expérience client. Pour les artisans, qui disposent immédiatement du détail de la remise des chèques sur leur smartphone, facilitant la mise à jour et le suivi comptable. Ou pour les particuliers, qui apprécient la sécurisation du dépôt. »

Une première version de Tessi CHEQ’CORNER a été déployée à 600 exemplaires, complétée depuis par plusieurs nouvelles fonctionnalités, comme le dépôt de chèques en mode liasse ou l’identification par carte bancaire. Une nouvelle version entre actuellement en phase pilote avec plusieurs grands groupes bancaires Français.  « Nous visons 150 à 200 machines pour cette phase d’expérimentation, d’ici fin 2021, avec une priorité donnée aux agences urbaines, mieux adaptées aux comportements digitaux des usagers. » Pour les zones rurales, moins bien dotées en niveau de service, Tessi a engagé des contacts avec plusieurs réseaux de collecte déjà installés sur la France entière. Ces réseaux dotés d’un maillage départemental important nous permettrons de proposer dès 2022 un service de dépôt TESSI CHEQ’CORNER mutualisé afin d’accompagner les banques pour le maintien et l’amélioration de leur niveau de service à la clientèle. « Une source d’économies et de simplification pour nos clients, permise par l’innovation. »


Envie d’une démo ?
Dans ce numéro

Chèque : solutions et innovations pour automatiser son traitement

 
Avec Tessi CHEQ’CORNER , Tessi met à profit son expertise du traitement des flux de paiement pour innover, au bénéfice des établissements bancaires comme des usagers. Supprimant tout risque d’erreur de traitement, plus rapide et fluide, ce nouvel automate innovant a l’avantage de proposer une fonction de dépôt de chèques en libre-service. Celui-ci peut être ...
 
Régulièrement annoncée depuis plusieurs décennies, la mort du chèque n’a pas eu lieu. S’il est vrai que son utilisation régresse de manière continue, les Français restent fortement attachés à ce mode de paiement. Usages, atouts, fraudes, perspectives… Le point avec Jean-Michel Chanavas, délégué général de Mercatel, un think tank spécialisé dans les enjeux technologiques du ...
 
Mise en place dès 2009, la dématérialisation des chèques connaît aujourd’hui une nouvelle étape chez le spécialiste de la livraison de courses alimentaires. Scanners de dernière génération et solution en mode SaaS apportent une réelle plus-value à des processus éprouvés, avec notamment des gains de performance pour les services supports.